Stockholm’s eco-district

Hammarby Sjöstad in Stockholm – sustainable urban eco-district

Hammarby Lake City is an urban development project in the southern part of Stockholm.

Construction was planned already in 1995 and is still on-going. It should be completed by 2017 and is today one of the reference cities for sustainable development and the most visited eco-district in Scandinavia, seen as a best practise example for sustainable green and blue infrastructure. It used to be a polluted post-industrial harbour site.

The eco-district is planned as a dense settlement with primarily residential buildings, creating a compact expression. Most buildings have green courtyards between residences, creating common spaces and microclimate-gardens. The area lacks larger scale public green spaces and parks, but is indirectly connected to a nearby green wedge.

The eco-district has a tram-line, a pedestrian- and bicycle network and a ferry connecting the area to the rest of Stockholm.

DSC01956

 

DSC01917

The energy consumption in the city is around the half compared to the Swedish average. Solar panels, that use photovoltaic cells, are used for heating hot water during the summer months. Stormwater harvest and filtration is implemented along with the use of bio energy and a sophisticated waste removal system, which eliminates the use of rubbish trucks in the neighbourhood. The waste transportation system is linked to a local energy production in Stockholm. Household waste bags are directly transported to substations on the district’s outskirts, a very effective way of collecting waste.

In Hammarby Sjostad energy, solid waste, wastewater from buildings and storm-, rain-, meltwater is integrated in a unique eco-cycle system, making the district a blueprint example for other eco-cities around the world.

DSC01921

 

DSC01912

L’éco-quartier de Stockholm

Hammarby Sjöstad à Stockholm – éco-quartier durable

Hammarby Lake City est un projet de développement urbain dans la partie sud de Stockholm. La construction était prévue en 1995 mais est toujours en cours. Elle devrait être achevée d’ici à 2017 et est aujourd’hui l’une des villes de référence pour le développement durable et l’éco-quartier le plus visité en Scandinavie, considéré comme un exemple de meilleure pratique pour l’infrastructure verte et bleue durable. C’était auparavant un site portuaire post-industriel pollué.

L’éco-quartier est conçu comme une agglomération dense avec des bâtiments principalement résidentiels, créant une expression compacte. La plupart des bâtiments possèdent des cours vertes entre les résidences, créant des espaces communs et des jardins à micro-climats. La région manque, à plus grande échelle, d’espaces verts et de parcs publics, mais est indirectement reliée à un coin vert à proximité.

L’éco-quartier dispose d’une ligne de tram, un réseau piétonnier et de pistes cyclables, ainsi que d’une ligne de ferry reliant la zone au reste de Stockholm.

DSC01949

 

DSC01945

La consommation d’énergie dans la ville correspond approximativement à  la moitié de la moyenne suédoise. Des panneaux solaires, qui utilisent des cellules photovoltaïques, permettent le chauffage de l’eau chaude pendant les mois d’été. la récolte des eaux pluviales et leur filtration sont mises en œuvre, avec l’utilisation de l’énergie bio et d’un système d’élimination des déchets sophistiqué, afin de se dispenser de camions à ordures dans le quartier. Le système de transport de déchets est liée à la production d’énergie locale à Stockholm. Les sacs de déchets ménagers sont transmis directement à des postes à la périphérie du quartier. Un moyen très efficace de collecte des déchets.

Dans Hammarby Sjöstad, l’énergie, les déchets solides, les eaux usées des bâtiments et les eaux pluviales (de pluie et de fonte des neiges), sont intégrées dans un système d’éco-cycle unique, ce qui explique que le quartier soit considéré comme un modèle pour d’autres éco-quartiers à travers le monde.

DSC01911

 

DSC01936

All photos © mjscapes

Advertisements

Rain water lakes

North of Copenhagen the municipality of Gladsaxe is a frontrunner in handling rain water surplus and the effects of the climate changes. The lakes are part of a larger climate change project taking place in the area. Together with the existing basins and wetlands, the new lakes can contain 6.900 m3 of rain water.

This article is line with two other articles I’ve published on my blog, see Great rainwater harvesting and Rain water in Denmark

Read more about the project on Nordvand.dk (only in Danish).

The rain water lakes are shown on the left. Illustration © Nordvand.dk.

Les lacs d’eaux pluviales

Au nord de Copenhague, la municipalité de Gladsaxe est précurseur dans le traitement des eaux de pluie excédentaires et des effets des changements climatiques. Les lacs font partie d’un plus vaste projet d’adaptation aux changements du climat, mené dans la zone. Avec les bassins et les zones humides existantes, les nouveaux lacs peuvent contenir 6.900 m3 d’eau de pluie.

Cet article est dans la lignée de deux autres articles publiés précédemment sur le blog, La Grande collecte des eaux pluviales et Des eaux de pluie au Danemark

En savoir plus sur le projet sur  Nordvand.dk  (uniquement en danois).

Les lacs d’eau de pluie sont indiqués sur la gauche. Illustration © Nordvand.dk.

plan_regnvand

DSC_0080

DSC_0083

DSC_0088

DSC_0081

DSC_0089

Photos © mjscapes

Great rainwater harvesting in Copenhagen

Près de Copenhague la municipalité de Gladsaxe, qui coopère avec la société Vandplus, est à la pointe en matière de projets d’aménagements et de constructions de structures capables de recueillir les eaux de pluie tout en satisfaisant les aspects architecturaux, environnementaux et sociaux.

Les étangs ou bassins sont de nouvelles installations sportives adaptées au changement climatique. L’eau de pluie de la zone autour de Gladsaxe Stadion ne rejoint pas les eaux usées, mais coule dans les bassins, étangs et petits cours d’eau dans et autour de l’arène sportive.

Ces projets permettent de gérer des quantités croissantes d’eau de pluie ainsi que d’améliorer les espaces urbains destinés à l’activité physique. Le bassin d’eau de pluie, qui est une aire de jeux quand il est vide, est un exemple caractéristique.

Great rainwater harvesting in Copenhagen

In the suburbs of Copenhagen the municipality of Gladsaxe has, in co-operation with the company Vandplus, become one of the leaders in creating projects and constructing elements that can function as rainwater harvesters and at the same time fulfill architectural, environmental and social aspects.

The ponds or basins are a combination of climate change adaptation and new sports arenas. Rainwater from the area around Gladsaxe Stadion is being separated from the wastewater and instead the rainwater runs into the basins, ponds and small streams in and around the sports arena.

The projects are solutions in order to handle increasing amounts of rainwater as well as to improve urban spaces for physical activity.

An example of this is the rainwater basin that works as a playground when it’s not filled with water.

DSC_0399

DSC_0405

DSC_0407

Le terrain de paddle, à côté de l’aire de jeux, tient le rôle de bassin de rétention d’eau de pluie. Un drain a été intégré aux fondations et l’eau peut être envoyée dans la cour à hauteur de plusieurs milliers de litres en cas de fortes précipitations. Le terrain est légèrement incliné vers la zone où se trouve le drain, afin de s’assurer que le système d’égout ne soit pas inondé.

The paddle tennis court, next to the playground, works as a rainwater detention basin as well. A drain has been put into the foundation and in one end there’s a pipe, able to send thousands of liters of water into the court in case of a heavy rainfall. The floor on the court slopes slightly on the side where the drain is, helping the ensure the the sewage system is not being flooded.

DSC_0413

À côté de la patinoire (bâtiment sur la gauche), une autre zone de rétention des eaux pluviales a été créée récemment. À son abord, plusieurs bassins et des zones d’activités complètent le système de collecte des eaux pluviales autour des terrains de sport.

Next to the ice-skating rink (building on the left), another rainwater detention area has been created recently. Next to it more basins and activity areas complete the rainwater harvesting planification around the sports arenas.

DSC_0441

DSC_0440

DSC_0431

DSC_0430

La municipalité de Gladsaxe a reçu le prix d’architecture du ministère danois de la Culture pour « sa politique d’architecture centrée sur les citoyens et leur vie quotidienne ».

The municipality of Gladsaxe has received the The Danish Ministry of Culture’s architecture price for “putting people at the center and having an architecture policy based on citizens’ everyday lives.

For more information / en savoir + sur Projekt VANDPLUS

All photos / toutes photos © mjscapes